Post-punk / 1978-1985
EAN13
9782841679348
ISBN
978-2-84167-934-8
Éditeur
Carpentier
Date de publication
Collection
MUS-GENRE MOUVT
Dimensions
32 x 24 x 1 cm
Poids
884 g
Fiches UNIMARC
S'identifier
Indisponible

Ce livre est en stock chez 2 confrères du réseau leslibraires.fr,

Cliquez ici pour le commander
En janvier 1978, les Sex Pistols se séparent après un
concert désastreux au Winterland de San Francisco.
Débute une ère nouvelle que l’histoire retiendra sous le
nom de post-punk. Un terme qui englobe une multitude de
sous-genres : new wave, cold wave, electro pop, gothique,
batcave, rock alternatif, musique industrielle... et prendra
fin avec l’arrivée du rap et de la house music.
Post-Punk 1978-85 est le deuxième ouvrage commun de
Pierre Mikaïloff et Pierre Terrasson. L’érudition du premier,
qui a consacré de nombreuses publications à la culture rock,
associée aux archives photographiques uniques du second,
font de ce livre un témoignage rare sur l’un des moments les
plus créatifs de l’histoire de la pop music.
Post-Punk 1978-85 est l’occasion de revisiter la saga Public
Image Ltd, ainsi que celles, non moins hautes en couleurs,
de Siouxsie and the Banshees, The Slits, The Cure et Joy
Division. Nous y croisons aussi les tribus urbaines qui
lancèrent les mouvements gothique et néoromantique
depuis d’obscurs clubs londoniens. Sans oublier Virgin
Prunes et Alien Sex Fiend qui repoussèrent toujours plus
loin le seuil de la douleur sonore ; tandis que Depeche
Mode et U2 convoitaient les places laissées vacantes par
les dinosaures des années 1970.
La France aussi a connu sa révolution post-punk. Avec Elli
& Jacno, Indochine, Rita Mitsouko, Étienne Daho et Taxi
Girl, tenants d’une pop « qualité France », et plus tard, avec
Bérurier Noir et les Garçons Bouchers qui ont abattu les
murs séparant les squats des charts.
Post-Punk 1978-85, c’est aussi une galerie de personnages
au comportement parfois... étrange : tels les membres de
U2 envisageant un temps d’interrompre leur carrière afin
de mener une vie en accord avec leurs principes chrétiens ;
Jaz, le chanteur de Killing Joke, s’exilant en Islande pour fuir
l’imminente fin du monde ; Shane McGowan, sommelier en
chef des Pogues, disparaissant dans la nature au moment
où son groupe entame une tournée américaine...
Post-Punk 1978-85 est l’histoire de la génération qui a inspiré
tous les artistes importants apparus ces dernières années :
The Strokes, Franz Ferdinand, The Kills, Artic Monkeys,
Arcade Fire...
Vous l’aurez compris : le post-punk est plus que jamais
d’actualité.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Pierre Mikaïloff